Le clenbutérol est une molécule de synthèse. Elle mime une des actions de l’hormone naturellement synthétisée par l’organisme : l’adrénaline.

Alors que cette dernière est capable de se fixer sur les récepteurs adrénergiques alpha et bêta, le clenbutérol ne se fixe que sur les récepteurs adrénergiques de type β-2.

Les effets du clenbutérol sur l'organisme

Les effets de la fixation du clenbutérol sur le récepteur sont variés :

    • elle détend les muscles lisses (utérus, bronches, muscles digestifs…) ;

    • elle dilate les vaisseaux sanguins des muscles squelettiques et améliore donc l’oxygénation et l’apport de nutriments ;

    • elle est essentiellement utilisée pour soigner les problèmes respiratoires des chevaux et dans certains pays, l'asthme chez l'homme.

Les risques du clenbutérol

La consommation du clenbutérol est cependant dangereuse car la molécule peut provoquer des tremblements des muscles, des vomissements, des palpitations cardiaques voire des infarctus. C’est pourquoi elle n’est pas approuvée pour la consommation humaine par la Food and drug administration, ni par le comité olympique et est recherchée comme produit dopant dans les urines des athlètes par l’Agence mondiale antidopage.

Parfois retrouvée dans la viande suite aux soins des animaux, elle peut être à l'origine de la contamination des consommateurs et constituer une défense face à une accusation de dopage...